La chaise papillon, un meuble indémodable depuis 80 ans

La chaise papillon, un meuble indémodable depuis 80 ans

Il existe des meubles tellement ancrés dans notre quotidien qu’on ne saurait estimer à quand remonte leur création. C’est le cas de la chaise papillon, une référence de design moderne que l’on retrouve un peu partout, souvent très proche de son visuel original, parfois réinterprétée pour coller à des tendances graphiques plus actuelles. En 2018, cela fait d’ailleurs 80 ans que la chaise a été créée. Une bien belle longévité pour un meuble qui traverse les décennies sans peine et s’invite chez toutes les plus grandes marques.

Une création argentine

C’est précisément en 1938 que la chaise papillon, aussi nommée chaise B.K.F. (du nom de ses créateurs : Antonio Bonet, Juan Kurchan et Jorge Ferrari Hardoy) a vu le jour, en Argentine. Elle est ainsi appelée pour sa forme assez atypique, à l’origine composée d’un simple morceau de cuir suspendu par une fine structure métallique, rappelant les ailes d’un papillon.

La chaise était si populaire qu’elle a vite rejoint le célèbre MoMA (Museum of Modern Art, ou musée d’art moderne) de New-York, où elle figure aujourd’hui aux côtés des plus beaux designs de Le Corbusier ou de Charles Eames.

Depuis, les designers ont su adapter la chaise aux différents courants de design. Quand certains designers faisaient légèrement varier la forme, d’autres jouaient plutôt que les matières ou les motifs, tout en gardant des lignes reconnaissables au premier coup d’œil. Un simple tour sur Pinterest permet de constater le caractère intemporel de la pièce.

(source : Pinterest)

L’appropriation par SUNS

En toute logique, la marque SUNS s’est attaquée à la chaise papillon, non pas de manière frontale, mais subtilement. Plutôt que de prendre le meuble pour le détourner et en apporter une légère variation, la marque a décidé de créer un fauteuil d’extérieur bien à elle et d’y apposer les codes du célèbre meuble. On retrouve les « ailes » du dossier typiques de la version originale, mais pas la structure métallique des pieds, à laquelle le bois se substitue. Le cuir d’origine, bien souvent laissé de côté pour d’autres textures plus douces ou plus marquées, disparaît lui aussi au profit d’un matériau résistant aux intempéries, d’apparence plus estival.

De la même manière, chaise lounge oblige, la Kreta de SUNS propose un repose pied, une addition bienvenue en termes de confort.

Vous retrouverez la chaise longue Kreta en exclusivité en France sur Arbonie.

L'équipe Arbonie

Tous les commentaires

Laisser un commentaire